Archives quotidiennes :

Ventes privées du 06 décembre 2016

VENTE PRIVEE:  Undiz, San Marina, Alcott, Vedrenne,
VP winter camp: 7H: CK, Aigner, Musto, NZA, 12H Desigual, The North Face, Adidas, Impetus, Pantofola D’oro
VP 19H: Cerruti 1881, Legumes et bouillons
VP OneDay:
VP Voyages: Republique Dominicaine, campez sous le soleil, Mon Hotel
SHOWROOMPRIVE: Refresh, Studio, Apostrophe, Vanessa Tugendhaft, Lingerie Plaisir, Longboard, Serre Chevalier Vallee, Soldes IRL, 101 idées, Bagages, Garden Party, CSR shoes, Tommy Hilfiger, Pampers, chaussures Polo Ralph Lauren, Garmin, Winkler, Vivaraise, Devernois, Dorotennis
ZALANDO PRIVE: Maiocci, Meltin Pot, Giovine montres, Sperry top Sider, Port Maine
BRANDALLEY: Soldes
BAZARCHIC: Antartica, La City, Best Mountain, Sienna, Freenord, Bijoux, Zef, Lingerie, Coyotte, Soldes
VENTEduDIABLE: Nutrition diététique, New Balance Converse Coq Sportif, Silverline, Manchester United, Soldes, Atelier Déstockage Massif, Sony, Babolat, Bestsellers
PRIVATEsportSHOP: Soldes, Timberland, Mavic, Elan, Horsewares, Ortovox,Vola, Baladeo, Seventyseven
LABEL PARK: Honeypot, Skullcandy
BRICO PRIVE: coffre de toit, Coyote, Équipement de chantier, Projecteur et Éclairage
BEAUTE PRIVEE: Soldes Avant Premières
FRUIT ROUGE: Coline, 100% cachemire,

COOKISHOP :
BATIWIZ : Comus, Protege gouttiere, Ducasa radiateurs déshumidifications, Eurotec
INTERDITauPUBLIC : Homme collection, Zipper tondeuse, E tiger, Système d’alarme, Duracell
WESTWING: Ahzea, Tapis Moblilier deco, 100% chaise, canapés Karup, Macabane

Voir la source
Author: Ventes Privées Sur Internet

Soldes Hiver 2016 – Remises supplémentaires et livraison gratuite !

Soldes-Hiver-2016.jpg

Vous les attendiez probablement avec impatience, les soldes d’Hiver 2016 débutent ce mercredi 6 janvier 2016 ! Au programme : 6 semaines de shopping avec des réductions à donner le tournis sur les vêtements, accessoires, chaussures mais aussi la déco ou encore les produits de beauté dont vous avez besoin ou qui vous font simplement envie ! Comme pour chaque période de soldes, je vous propose une série de bons plans pour obtenir des remises supplémentaires en plus des soldes !

Voir la source
Author:

Mais c’est quoi un « bobo » ?

Chers lecteurs, chères lectrices,

On s’est rendu compte il n’y pas très longtemps qu’on ne vous avait jamais vraiment expliqué le pourquoi du comment de notre blog « Quand les Bobos Voient Double ». Il est grand temps de remédier à ce problème! Vous l’avez sans doute remarqué, mais sur notre blog est apparu une nouvelle catégorie « C’est quoi un Bobo? », dans lequel nous voulons partager avec vous, notre vision du mode de vie des bobos grâce à des « articles de fond ».

Nous sommes Bobos et fières de l’être!

Mais commençons par le commencement : c’est quoi en fait un « Bobo »? Petit cours explicatif pour faire un point sur la situation…

cest_quoi_un_bobo

1 / Bobo : qui es-tu et d’où viens-tu ?

Bobo_qui_es_tu

Tout d’abord, petite piqure de rappel : le terme BOBO est une contraction de 2 termes contradictoires BOURGEOIS et BOHÈME. Le premier désigne une classe sociale supérieure et le deuxième un mouvement anti-conformiste du XIXème siècle qui proclamait un mode de vie au jour le jour, totalement libre et insouciant. Rien que par sa définition, on touche un point sensible et crucial : un bobo est fait de CONTRADICTIONS. Un bobo ressent alors toujours le besoin de concilier des contraires supposés : chic / populaire,  individualisme / altruisme, confort / brut, authentique / nouvelles technologies. Il mélange alors des normes bourgeoises à des marges bohèmes : rien que ça! Le terme « Bobo » est ce que l’on appelle un « sociotype » : c’est à dire que l’on tente de caractériser un groupe social selon ses VALEURS plutôt que selon ses caractéristiques socio-économiques ou démographiques, et c’est la où ça se complique…

En s’intéressant de plus près au concept, on se rend très vite compte qu’une définition plus complète est assez floue, variable et très subjective. La notion de « bobo » est utilisé à tort et à travers (surtout dans le milieu politique), et malheureusement, de nos jours, en France, le terme est utilisé en grande majorité de manière PÉJORATIVE pour désigner des personnes aisées qui se proclament de gauche mais dont les actes sont en contradiction avec les valeurs qu’ils défendent. Le plus souvent, donc, le bobo ne s’assume pas comme tel, et être qualifié de « bobo » est très souvent perçu comme une insulte.

Mais, en fait, depuis quand il existe ce mot de « bobo »? Le terme est utilisé pour la première fois dans le livre « Bobos in Paradise » de l’écrivain américain David Brooks publié en 2000 (et oui, 15 ans déjà!)

Pour schématiser, on dit souvent que les Bobos sont les enfants des Beatniks, hippies, soixante-huitards, féministes et autres gauchistes en tout genre et les parents des hipsters  (jeunes adultes qui font des études et qui ont des métiers cool et créatifs, politiquement progressistes et adeptes d’une « contre-culture »). Alors plutôt « Bobo » ou « hispter »? Ok, question génération et mode de vie on est un peu (beaucoup!) hispter, mais pour nous, le Bobo, a cet engagement politique, environnemental et social que n’a pas un hipster (et qui est crucial pour nous). Donc, ok : un peu hipster en apparence, mais vrai bobo dans l’âme!

2 / Les valeurs bobos

les_valeurs_bobos

Nous l’avons vu, un Bobo se définit en grande majorité par ses VALEURS, mais quelles sont-elles ?Un bobo avant toute chose VOTE À GAUCHE (même si le bobo de droite existe, mais en très forte minorité). Il a une idéologie progressiste, libérale, tolérante.  Il est ENGAGÉ en matière d’ ÉCOLOGIE, de SOLIDARITÉ, de MÉTISSAGE, d’ANTIRACISME, de RESPECT DES ORIENTATIONS SEXUELLES…. Il est un CITOYEN ENGAGÉ dans la vie de son quartier. Il consomme BIO (dans les AMAP, sur les marchés de petits producteurs, dans les « Ruche qui dit oui » et autres Biocoop), pense DÉVELOPPEMENT DURABLE et RECYCLAGE, il est RESPONSABLE et SOLIDAIRE.

3 / Où vivent les Bobos ?

Ou_vivent_les_bobos

Un bobo est ouvert sur le monde : il VOYAGE énormément, prône le « MIX & MATCH » des cultures et il est HYPERCONNECTÉ pour être au courant de tout (et si possible avant tout le monde!) Par ce côté « open » le bobo est CITADIN et URBAIN, il aime habiter dans des quartiers populaires et mélangés; le nord-est parisien étant l’archétype d’un quartier bobo. Il vit le plus souvent dans des lofts, des « petites maisons d’ouvriers » ou bien encore des endroits « atypiques » (ancienne usine reconvertie en appartement..) Il vit à Belleville, à So-Pi (South Pigalle), dans le 18ème, 19ème, 20ème ou bien encore en Seine-Saint Denis, à Pantin, à Stain ou à Bobigny. Il adore sa vie urbaine mais il a besoin de déconnecter le temps d’un week-end à la mer ou à la campagne, dans des endroits « authentiques », pour se « ressourcer ». Il part en vacances à Berlin, Amsterdam ou Lisbonne (autres lieux à fort degré de Boboïtude). Il est adepte du « mix & match » aussi en matière d’aménagement d’intérieur : il adore chiner ses meubles chez Emmaus ou dans des vieilles brocantes, il est fou d’ « indus » et de « design scandinave » et n’hésite pas à payer une fortune un luminaire design de chez Merci ou Fleux.

Le bobo a  une réelle volonté de MIXITÉ SOCIALE souvent perçue de manière très néfaste engrangeant le problème majeur que l’on reproche aux bobos : la GENTRIFICATION. Pour faire simple, la gentrification est le phénomène qui se produit quand plein de bobos décident de s’installer dans un quartier populaire (et donc très peu cher). Irrémédiablement ils changent le quartier, font malgré eux augmenter le prix des loyers et du coup chassent les anciens habitants « de souche » qui financièrement ne peuvent pas suivre. On reproche très souvent aux bobos d’être « gentrifieur », mais on ne voit que le côté négatif. Ne l’oublions pas, un bobo est avant tout une PERSONNE ENGAGÉE qui, dans la plupart des cas, fait progresser une nouvelle société civile de par ses exigences en matière d’environnement, de transports, d’équipements publics, de vie culturelle

4 / la culture bobo

4_culturebobo1

Le Bobo est une personne au CAPITAL CULTUREL ÉLEVÉ, qui exerce souvent d’ailleurs un métier dit « créatif », ou,  à défaut, appartient à une catégorie socio-professionnelle élevée : cadre de la fonction publique, profession intellectuelle… En ces temps de crise, le revenu n’est quasiment plus un critère pertinent pour définir un bobo. La « culture bobo » est donc très « open » est peut être considéré comme une forme moderne de la culture française traditionnelle.

Concrètement ça donne quoi ? Le Bobo adoooore la vie culturelle plus que tout : il passe ses week-ends dans des musées (d’art contemporain le plus souvent) ou encore mieux, dans des galeries. (petite liste non exhaustive des endroits culturels typiquement bobos : le 104, la Gaîté Lyrique, le Palais de Tokyo, la Galerie Thaddeus Roppac….) Il est abonné à Télérama et aux Inrocks. Il écoute France Inter et Radio Nova. Il a un abonnement UGC pour ne surtout pas louper les dernières sorties ciné (de préférence les « films d’auteur » et de manière générale, tous les films primés à Cannes). Il fréquente assidument les salles de concerts.

4_culture_bobo2

En matière de gastronomie, nous l’avons vu plus haut, le bobo est adepte du bio et du développement durable. Il fréquente alors  les épiceries fines et autres « caves à manger », petits cavistes et cafés (où le café est torrifié sur place bien évidement!). Il est exigeant envers la qualité de ce qu’il trouve dans son assiette. Il adore les « néo-bistrots » et la « bistronomie ». Pour lui, un bon resto, est un resto « authentique », qui « a une âme » et dont les produits sont « frais et de saison ». Vous trouverez donc forcément des Bobos dans des endroits comme  le Ground-Control, Le Paname Brewing Compagny (ils brassent eux-même leurs bières) ou bien encore au Pavillon des Canaux. Son ouverture pour le monde le pousse vers la gastronomie du monde entier : bien évidement il adore les « vrais burgers » comme aux States (chez Blend, au BAB, au Dépanneur,ou les « Currywurst » berlinoises (chez Kiez), mais il aime aussi son petit jap’ de quartier sans oublier sa petite cantine vietnamienne. Il aime son quartier car il y trouve tous les commerces de proximité, il a son « petit boucher », sa « petite boulangerie » et ses marchands préférés sur le marché. Il adore tous les TIERS-LIEUX et autres LIEUX MULTI-DISCIPLINAIRES où il peut à la fois manger, boire, regarder une expo, assister à une pièce de théâtre, travailler… ( La Recyclerie est l’emblême d’un tiers-lieu)

Et pour conclure

Le terme « bobo » est encore aujourd’hui trop connoté de manière péjorative, alors que pour nous (et pour vous, j’espère!) c’est une FIERTÉ d’être bobo, on le revendique haut et fort.

Si vous voulez approfondir vos connaissances en matière de « Bobos », on vous conseille très fortement le très bon livre de Thomas Legrand « La République Bobo », qui, on ne vous le cache pas, nous a été très utile pour la rédaction de cet article.

Et pour conclure cet article, on laisse les derniers mots à notre chère maire de Paris qui a employé des mots tellement justes, après les attentats de novembre qu’on ne peut que partager :

12370720_10153512446849597_5194066996534660284_o

Maud & Marine

Cet article Mais c’est quoi un « bobo » ? est apparu en premier sur Quand les bobos voient double.

Voir la source
Author: bobosvoientdouble

A propos des soldes du 06 janvier 2015, les clés pour ne pas se faire arnaquer

image
Après le dernier rush de Noël, c’est déjà la branle-bas de combat pour la préparation des soldes dans la plupart des enseignes.
Mais la question qui se pose aujourd’hui c’est de savoir si il est encore utile de se précipiter en magasins demain?
En fait cette question n’est plus d’actualité depuis maintenant deux ans. De nombreuses enseignes ont déjà commencé les soldes depuis le 26 décembre, que ce soit sur internet ou en boutiques physiques. Le phénomène s’est même amplifié cette année avec une quasi généralisation de la pratique…Demain les meilleures articles et les tailles les plus courantes ne seront déjà plus disponibles. De plus vous avez désormais accès aux réservations en ligne avec le choix d’un retrait en boutique et ce sans obligation d’achat. 
Avec les promotions, les avant-premières, les ventes privées toutes l’année, les soldes perdent petit à petit de leur intérêt. De plus les grands magasins ont une fâcheuse tendance à mettre en place des collections spécifiques pour cette période de rabais, ce qui donne parfois le sentiment de ne pas trouver les articles qu’on avait convoité. 
Pour ne pas se faire avoir pendant cette période de frénésie commerciale, il faut écarter quelques pratiques. Ne vous laissez pas influencer par les annonces de rabais à -70% ou -80%…c’est très tape à l’œil mais ces rabais ne concernent qu’un seul article parmi des milliers de références.
Il faut bien avoir en tête que seul le prix final compte. Autrefois dans un temps… fort fort lointain… le prix soldé était calculé sur le prix le plus bas dans les 30 derniers jours avant les soldes…mais une directive d’harmonisation européenne a modifié cette règle. Aujourd’hui le prix soldé est calculé sur un prix de référence établi à partir d’un prix dit « loyal »….autant dire tout de suite que c’est la porte ouverte au grand n’importe quoi. C’est pourquoi nous relevons régulièrement les dérives excessives de certains sites.
Vous devez donc vous concentrer sur le prix final et comparer avec les sites officiels des marques, mais aussi les blogs de mode, ou spécialisés comme le notre pour conserver les bons repères. Le premier jour des soldes les rabais moyens sont en général de -20% à -30% sur les collections de saison…et souvent ramenés aux prix promotionnels du mois d’octobre.

Sachez également qu’en matière de reprise d’un article, la question ne se pose pas pour un achat en ligne puisque, soldes ou pas soldes, vous avez un droit de rétractation de 14 jours. 
En boutique, c’est un peu différent: si l’article à 1 défaut il doit être repris, mais si vous regrettez votre achat c’est au bon vouloir du commerçant…Alors un conseil….soyez très sympa…et dans les boutiques féminines envoyez votre mari, concubin ou votre mec avec son plus beau sourire, ça passe comme une lettre à la poste. 


Voir la source
Author: Ventes Privées Sur Internet